-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Autres radios culturelles » SWR 2, radio culturelle allemande

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Accueil / Autres radios culturelles

SWR 2, radio culturelle allemande    Page 14 sur 14

Bas de page ↓   

131
Répondre en citant  
Un JJ : Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville - le Sam 09 Fév 2019, 17:53

Après Poe, Barthes et la Bruyère, Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville. C'est sûr qu'on ne peut pas faire plaisir à tout le monde...

Très beau numéro de la série "Musique ancienne" (Alte Musik) de SWR 2, la radio régionale culturelle de nos amis du Bade, Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville*.

C'était une rediffusion de 2015, le 31 janvier 2019. Une pépite.

Et si Anne-Charlotte Rémond de France Musique nous faisait un petit numéro de Musicopolis sur le compositeur de Grands motets au temps de Louis XV ?

* Der Geigenvirtuose und Komponist Mondonville nahm als königlicher Konzertmeister und Kammerviolinist Ludwigs XV. einen wichtigen Platz im französischen Musikleben des 18. Jahrhunderts ein. Er war Neuerer und Konservator zugleich. Neuerer in seinen Violinsonaten, in denen er dem Klavier einen gleichberechtigten Part zukommen lässt, und in seinem op. 5, in dem er sich bereits dem Klavierlied annähert, Konservator in der ganz eigenen französischen Gattung der "Grand motet". Hier begeisterte er die Zuhörer mit seiner bildhaften Musiksprache bis in die Mozartzeit.

Voir le profil de l'utilisateur

132
Répondre en citant  
Leonhard Lechner (1553-1606) - le Dim 10 Fév 2019, 12:56

Chaque jour des gens arrivent à l'âge ou à une maturité de goût esthétique pour écouter certaines émissions de la radio culturelle. Les nouvelles diffusions sont donc fort utiles, d'autant qu'en 2014, comme ci-dessous, les moyens de récupération d'une émission pour une écoute en différé n'étaient pas développés comme cinq ans plus tard : le progrès technologique comme moyen d'émancipation, magnifique !

Nouvelle diffusion donc de ce numéro remarquable de SWR 2 Alte Musik du 07 02 2019, Leonhard Lechner lateinische Motetten und geistliche Festmusik von 1582.

Longs extraits des œuvres du compositeur, précurseur de Heinrich Schütz (1585-1672) et successeur de Roland de Lassus (1532-1594), explications du chef de l'ensemble qui a enregistré les pièces, Wilfried Rombach, du gâteau !

Der Renaissancespezialist Wilfried Rombach zur Einspielung mit seinem Ensemble officium Von Dagmar Munck (Produktion 2014)

Le CD :
Leonhard Lechner:
Geistliche Festmusik (1582)
"In convertendo" à 6 voci
"Memor esto verbi tui" à 6 voci
"Quid chaos"
Kyrie, Gloria und Agnus Dei aus der "Missa super Domine"
"Kronborg-Motetten"

Ensemble Officium, Leitung: Wilfried Rombach (Christophorus, CHR 77367, LC 00612)


****************

Recommandation du jour : Plein la gueule avec Robert Aldrich.

Voir le profil de l'utilisateur

133
Répondre en citant  
''L'Heure exquise'' (pas à 14h, surtout...) - le Jeu 14 Fév 2019, 13:49

En passant en revue la série musicale de cette semaine sur la radio culturelle SWR 2, je n'avais pas supposé qu'elle s'intégrait dans une "actualité"... Pariser Paare* (SWR 2 Musikstunde 11-02-2019).

Et pendant que France Culture balance du Nina Hagen, outre-Rhin (ah, les demeurés !) on vous diffuse une mise en musique d'un poème de Verlaine, „L'heure exquise“ de Reynaldo Hahn (chanté par la merveilleuse mezzosoprano Susan Graham). On imagine l'expression de désolation ou de commisération des Serrell/Boulanger s'ils recevaient 15 secondes de  Reynaldo Hahn dans les oreilles... Pire que la Mésopotamie à 14h, j'vous dis. De la torture pour Guantanamo. Et puis, effondrement garanti des statistiques d'audience. "C'est quoi c'truc, p... d'm... ? !"



Reynaldo HAHN. L'Heure exquise. Susan Graham

    La lune blanche
   luit dans les bois.
   De chaque branche
   part une voix
   sous la ramée.
   O bien aimée.

   L’étang reflète,
   profond miroir,
   la silhouette
   du saule noir
   où le vent pleure.
   Rêvons, c’est l’heure.

   Un vaste et tendre
   apaisement
   semble descendre
   du firmament
   que l’astre irise.
   C’est l’heure exquise!


* In den Jahren bis zum Ersten Weltkrieg geben die einschlägigen Pariser Salons die Kulisse ab für ein romanhaftes Sichfinden und -verlieren: Bei Madame Lemaire verliebt sich Marcel Proust in den Chansons singenden Reynaldo Hahn, Rilke trifft hier auf Auguste Rodin, Ezra Pound auf George Antheil, Isadora Duncan auf Rabindranath Tagore – Freundschaft, Erotik, Poesie und Musik inspirieren einander, und auf der Suche nach dieser verlorenen Zeit wird eines klar: Verglichen mit den Pariser Salon-Jahren vor und nach der Wende ins 20. Jahrhundert ist die Bohème von heute der reinste Spießerclub!

****************

Recommandation du jour : Jacques Sternberg, avec Michael Lonsdale [Le programme de nuit, îlot de culture (II)]

Voir le profil de l'utilisateur

134
Répondre en citant  
Perroquets et perruches - le Ven 22 Fév 2019, 09:11

De 8h30 à 9h du matin sur la radio frontalière d'outre-Rhin, essai d'histoire naturelle et culturelle du perroquet. Et à France Culture ? Psittacisme ?

Der Papagei -Geschichten eines klugen Vogels [Le perroquet - Histoire(s) d'un oiseau malin] où il est question de la vie sociale des perroquets, de leur emploi dans la littérature (chez Defoe, Stevenson, Flaubert). Une partie de cet essai est dévolu au perroquet de Joseph  Haydn censé pouvoir entonner la Kaiserhymne composée par le musicien en 1797 (Version instrumentale).

La dernière partie, réflexion sur la littérature, s'attarde sur le récit de Flaubert, « Un cœur simple », vu par Julian Barnes dans son célèbre roman "Le Perroquet de Flaubert".

Que d'ouvertures ! Que de pistes à explorer, ornithologiques, historiques et littéraires. Tout cela sans oublier le présent, factuel, sans lamentations obligées : déforestation en Amazonie et contrebande d'oiseaux.

De la radio culturelle par excellence (à 8h30 du matin), à des années-lumières de l'actuelle France Culture, mais comparable à ce qui s'y est fait et qu'on retrouve parfois dans les archives des Nuits.



Voir le profil de l'utilisateur

135
Répondre en citant  
''Leonie Klein, elle est toujours de bonne humeur'' (son professeur japonais) - le Dim 03 Mar 2019, 20:25

D'abord il y a un entretien d''un quart d'heure (Fulminantes Talent - Schlagzeugerin Leonie Klein im Gespräch du 29-11-2018)  avec la percussionniste de 24 ans dont le parcours donne envie d'aller plus loin.

Puis il y a le documentaire filmé d'une demi-heure qui retrace les débuts de la musicienne jusqu'à l'enregistrement de son premier CD dans les studios de SWR (grand promoteur de la musique contemporaine ou actuelle) : SWR 2 CD-Koproduktion Leonie Klein – Frauenpower am Schlagzeug



Plusieurs choses sont inspirantes : la passion et le travail de la musicienne ; le soutien de ses parents ; les encouragements de ses professeurs et les soutiens financiers institutionnels. Pour quel domaine ? La musique expérimentale pour percussions solo, autant dire un domaine ultra-confidentiel qui nécessite une sacrée ouverture d'esprit du public potentiel et des soutiens.

Pour qui a l'esprit bougon, voire acrimonieux (ça existe sur ce forum Smile), il faut regarder et entendre (peut-être comprendre pour les germanophones) Leonie Klein jouer et par exemple choisir ses "instruments" dans le rayon objets métalliques d'un magasin de bricolage (de 15'50 à 17'20). Vous ne comprenez pas l'allemand, ce n'est pas grave. Il y a plus de son que de parole et puis l'expression joyeuse de la jeune femme est contagieuse.

France Musique ne nous présente jamais une telle combinaison, entretien radiophonique + film avec des passages sur l'enregistrement en compagnie d'un ingénieur du son.  Sauf une fois, on s'en souvient avec Adélaïde Ferrière, 20 ans, joue du marimba, post du 16 septembre 2016.

Pour une série d'émissions sur la percussion au XXe siècle : ''Percussion Century'' par Colin Currie.

Voir le profil de l'utilisateur

136
Répondre en citant  
Encore des femmes formidables - le Sam 09 Mar 2019, 20:29

J'espère que personne ne va me reprocher d'être en retard d'un jour, car sur RegardFC, c'est chaque jour que l'on met en valeur les personnes du sexe féminin qui font de l'excellente radio ou dont les activités sont dignes d'attention. Ainsi l'ensemble Per-Sonat composé des trois dames au premier plan et du flûtiste Baptiste Romain

Tobie Miller, soprano
Christine Mothes, soprano
Sabine Lutzenberger, soprano



Qu'interprètent-elles ? Des  chants de nonnes cisterciennes*. France Culture devrait apprécier.



Je n'ai pas trouvé de descriptif en français, mais tout le monde comprendra l'essentiel ci-dessous :

The Cistercian order was born at the end of the 11th century around the new monastery of Cîteaux and developed by Bernard of Clairvaux in the following years. Their aim was to return to the basics of the austere Benedictine rule, as opposed to the less stricter developments that had taken place around Cluny. These ideas quickly spread around Europe, producing great architecture and great liturgical music, devoid of embellishments and flourishments then considered unnecessary. Sabine Lutzenberger and her Ensemble PER-SONAT presents the sounds of Cistercian monasteries all around Europe.

Recording: 13 - 15 April 2018, Sankt Albert-Kirche Augsburg (Germany)




J'ai trouvé cette référence dans la très belle émission de Doris Blaich (elle aussi, irréprochable) : Alte Musik Neue CDs du 15 novembre 2018.

* Pour ceux et celles qui apprécient le latin :

De Sancta Maria:
Graduale Benedicta et venerabilis es Maria Versus Virgo dei genitrix
Alleluia – Versus Felix es sacra virgo Maria
Motetus O Maria Virgo Davitia, O Maria Maris Stella, In veritate
Conductus Ave Maria gracia plena
Conductus Mater patris et filia
Offertorium Recordare virgo mater
Sequentia Virginis Marie laudes

De Sancta Katherina:
Antiphon Germine fecundo Katherina
Alleluia – Versus Katherina nobilis filia
Conductus In hoc ortus occidente
Gloria

De Sancto Bernhardo:
Alleluia - Versus O scintillans sidus celi
Improperia Popule meus
Sequentia Laudes eterni numinis
Hymnus Jesu dulcis memoria
Conductus Catholicorum concio
Conductus Catholicorum concio

Voir le profil de l'utilisateur

137
Répondre en citant  
Des nouvelles de la recherche médicale - le Jeu 28 Mar 2019, 08:04

Traitement médicamenteux et psychothérapie remplacés un jour par la stimulation cérébrale profonde ? C'est le sujet de cette séquence radiophonique dans la catégorie Savoir (la radio culturelle française, elle, y met les sujet  "30 ans du web : l’âge de la trahison ?" & "Qui a tué Pigalle ?").

Neue Studie - Tiefe Hirnstimulation gegen Depression.

Autre sujet dans la catégorie Savoir : Psychotherapie - Risiken und Nebenwirkungen [(...) et effets secondaires)] "Abhängigkeit vom Therapeuten, egozentrisches Verhalten, selbst Suizidgedanken sind möglich*"

France : les dangers et les méchants ; Allemagne : les voies d'espoir dans le soin ; la prudence vis-à-vis de certains traitements. Le dernier sujet (*dépendance envers les thérapeutes, égocentrisme et même pensées suicidaires, conséquences possibles de psychothérapies) n'est pas le bienvenu à France Culture.

Voir le profil de l'utilisateur

138
Répondre en citant  
'Les Idées Heureuses', Ensemble (tous) - le Dim 07 Avr 2019, 09:43

SWR2 Kantate le 7 avril 2019 :

"Les Idées Heureuses" (Fondation et direction Geneviève Soly)

Christoph Graupner:
"Wenn da dürstet"
Ingrid Schmithüsen (Sopran)
Claudine Ledoux (Alt)
Nils Brown (Tenor)
Normand Richard (Bass)

et

"Ensemble Officium"
Leitung: Wilfried Rombach

Leonhard Lechner:
"O fons vitae - Sitio Domine"

Voir le profil de l'utilisateur

139
Répondre en citant  
Semaine Haydn (à lire) - le Jeu 11 Avr 2019, 09:10

Semaine Haydn, en lecture seulement, car certaines stations de radio ne laissent leurs émissions en ligne qu'une semaine. En revanche, la transcription complète, généreusement offerte par SWR 2, reste accessible. Les présentations et mises en perspectives étant intéressantes, on peut les lire avec profit si l'audio n'a pas été capté. Voir donc, "comme d'habitude", l'onglet Manuskript.

Von wegen „Papa Haydn“! (1)

Von wegen „Papa Haydn“! (2)

Von wegen „Papa Haydn“! (3)

Von wegen „Papa Haydn“! (4)

Von wegen „Papa Haydn“! (5)

Musikstunde:

Unter den Großen der Wiener Klassik gehört Haydn immer noch zu den Unterschätzten. Das Klischee vom "Papa Haydn" klingt jedenfalls herablassend. Dabei ist Haydn alles andere als altväterlich, sondern der neugierige Innovator: vor allem auf dem Feld des Streichquartetts und der Sinfonie. In seinem Kompositionslabor experimentiert er zudem in vielen Gattungen. Die isolierte Stellung auf Schloss Esterhaza hat dabei sein Gutes. Niemand in seiner Nähe kann ihn "irremachen und quälen" und so "musste ich original werden." Die Musikstunde ist diesem Original-Genie auf der Spur und verfolgt die Rezeption seiner Werke.

Voir le profil de l'utilisateur

140
Répondre en citant  
Prendre ses désirs pour des réalités - le Jeu 18 Avr 2019, 13:56

Ce que les anglophones appellent "a narrative" et que l'on pourrait nommer "un récit (fictionnel)" (ou "conte à dormir debout") est à écouter ce midi dans une forme parfaite sous le titre Notre-Dame zeigt, was uns verbindet  SWR2 Journal am Mittag | 3'42''.

Prendre ses désirs pour des réalités, c'est ce que fait un certain Jörg Vins qui développe son idéologie et sa morale sur l'incendie de Notre-Dame de Paris. Bon, il est du service ''Religion und Gesellschaft'' (Religion écrit Region sur la page), ce qui explique son point de vue (à FC on pourrait avoir aussi ces claires catégories : "Service Réforme de la société" par A jusqu'à Z) . Dommage que le texte entier du commentaire lu ne soit pas disponible, on y trouverait la parfaite instrumentalisation de l'événement, lu ici ou là d'ailleurs dans la presse française, par exemple chez Jean Clair ou chez tout autre prophète de malheur et apôtre de la décadence de la civilisation occidentale, chrétienne, ça va de soi.

* Présentation
Als Notre-Dame brannte, kamen die Menschen nicht um zu gaffen, sondern um miteinander zu trauern. Sie sangen fromme Lieder ebenso wie die Marseillaise. Es scheint so, als habe die Kathedrale eine uralte Verbundenheit zum Glauben, zur Identität und zur Gemeinsamkeit wieder zum Leben erweckt.

Traduction automatique DeepL sommairement amendée :
Quand Notre-Dame a brûlé, les gens ne sont pas venus pour regarder, mais pour pleurer ensemble. Ils chantaient des chants pieux ainsi que la Marseillaise. Il semble que la cathédrale ait ramené à la vie un ancien lien de foi, d'identité et de communauté.

Une photo qui conforte le commentaire. C'est le Jeudi saint, circonstance atténuante...

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


141
Répondre en citant  
Re: SWR 2, radio culturelle allemande -

SWR 2, radio culturelle allemande     Page 14 sur 14

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Accueil / Autres radios culturelles

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum