-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -57%
Batterie externe à induction Samsung avec ...
Voir le deal
14.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Autres radios culturelles » BBC Radio 3 & Radio 4

Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 57, 58, 59

Accueil / Autres radios culturelles

BBC Radio 3 & Radio 4    Page 59 sur 59

Bas de page ↓   

Philaunet En ligne


Admin

581
Répondre en citant  
William Wordsworth (1770-1850) et Adam Smith (1723-1790) - le Mar 19 Mai 2020, 22:50

Du documentaire culturel comme on n'en a pas vu depuis au moins vingt ans sur France Culture : Wordsworth - Poet of the People . Radio 3 Sunday Feature Sun 5 Apr 2020 [44'].
On the 250th anniversary of Wordsworth's birth Jenny Uglow presents a programme which looks at the poet's response to the Industrial Revolution and contrasts his view with that of Adam Smith, the great Enlightenment moral philosopher and 'father of modern economics'.
Qui est donc Jenny Uglow qui conduit si excellemment cette mise en perspective du poète et de l'économiste ? Eh bien... quel CV ! Voilà qui explique tout : "Jenny also reviews for press and radio and has been a historical consultant on BBC classic serials, including Wives and Daughters, Daniel Deronda, The Way We Live Now, He Knew He was Right, North and South, Bleak House, Lost in Austen and Little Dorrit, as well as the films of Pride and Prejudice, Amazing Grace and Miss Potter.  She is a Fellow of the Royal Society of Literature, and was created an OBE in 2007."

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 59 Scre1082
Jenny visits the Lake District and finds that far from hills and dales empty except for sheep, the countryside that Wordsworth knew was rapidly industrialising with mills and canals, quarries and ironworks.
Puis vient le parallèle avec Adam Smith :
But while Wordsworth lamented the end of small farm self sufficiency, an end to what he saw as the dignity of work on the land as factories took hold, Adam Smith saw the potential of industrialisation. We visit his homes in Kirkcaldy and Edinburgh to hear about his hopes of offering prosperity and 'betterment' to every level of society as the new economic order evolved.
Visions sociales et économiques de chacun, biographies familiales sous-tendant les perceptions personnelles, ancrages géographiques : ce qui différencie et rapproche les deux penseurs.
The two men's world views - of what constitutes a good society, of how to take care of the poor, the place of morality in commerce - actually inform debates which are relevant now. And counter-intuitively these views were not as polarised as they first might seem. (...)
Qui produit ce documentaire sophistiqué (insertions de lectures à plusieurs voix, montage stimulant d'extraits d'interviews, voix clairement identifiables) et de grande clarté ? La maison de production "Just Radio" sous la direction de Susan Sarling.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

582
Répondre en citant  
''Birdsong'' - le Mer 20 Mai 2020, 23:11

Passionnant numéro de l'émission "The Verb" dédiée à la langue et à la poésie et ici consacrée aux oiseaux : Birdsong BBC 3, 15-05-2020.

Les interventions du musicien, de la poétesse et de l'écrivain-ornithologue sont coordonnées avec grande intelligence par Ian McMillan qui fait aussi entendre une jeune fille de 18 ans qui lit un de ses poèmes sur le thème du cygne et du rêve.

Sinon il est beaucoup question du rossignol, de la sterne arctique et du bouvreuil pivoine.

Du premier en raison de l'initiative de Sam Lee (écoute et chant avec les rossignols), de la seconde pour sa migration, celle qu'envie la poétesse confinée, Jen Hadfield, du troisième pour son chant que le journaliste Richard Smyth requalifie simplement en bruit.

Quarante-cinq minutes à fort contenu culturel, art, poésie, ornithologie et science (les oiseaux ont-ils des dialectes ?). Inimaginable sur toute station française...
How have humans interpreted and been inspired by birdsong? Ian is joined by musician and song collector Sam Lee, who discusses the magic that happens on his annual Singing with Nightingale walks, TS Eliot award winning poet Jen Hadfield on the birds of her beloved Shetland and Richard Smyth, author of 'A Sweet Wild Note' reminds us that birdsong really has very little to do with music.

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 59 Scre1086

Arctic Tern An arctic tern soars over Iceland. These small birds have one of the longest annual migrations of any animal on Earth. Every year, arctic terns migrate from the Arctic Circle to the Antarctic Circle—a round-trip journey of about 30,000 kilometers (18,641 miles).

Photograph by Bob Feldman, MyShot. National Geographic.


Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

583
Répondre en citant  
Little Auk : le mergule nain - le Jeu 21 Mai 2020, 12:01

Ce qu'on apprend de la manière de chasser et de préparer un plat de mergules nains au Groënland, brrrrrr ! Little Auk [2013 & 20-05-2020]

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 59 Scre1090
Martin Hughes-Games presents the Little Auk. Little auks are black and white relatives of the puffin but only about half the size. They're one of the most numerous seabirds in the world, with around twelve million pairs of birds. In autumn and early winter we see them in the UK as they head south into the North Sea.
Sons que l'on peut tenter d'imiter ou se rappeler tout en lisant ou en entendant les questionnements des porteurs de paroles inspirées de FC :

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

584
Répondre en citant  
Alexandre Tharaud à Barcelone dans Couperin, Duphly et d'Anglebert - le Ven 22 Mai 2020, 07:35

C'est donc ce numéro d'Early Music Now, Alexandre Tharaud du 11-05-2020, 30 min ["19 days left to listen"...] qui a amené la recommandation de l'émission de France Inter de 2011 Alexandre Tharaud, ''Le Grand Atelier'' (2011)
Alexandre Tharaud is one of the star pianists of his generation. From a concert recorded at the Palau de la Música Catalana, we'll hear music by François Couperin, Duphly and d'Anglebert in which his sense of characterisation and attention to detail really come to the fore.
Et justement, le pianiste raconte dans l'émission de France Inter comment il en est venu à intégrer la pièce de Jacques Duphly (1715-1789) dans son disque consacré à Couperin et à jouer la pièce comme bis dans les concerts. La voici :



Tharaud is part of a long line of French pianists borrowing from the harpsichord oeuvre and proving that these pieces lose nothing in translation between instruments. In his hands we're transported to the exuberance and ostentation of the Court of Versailles.
Pour une version sur clavecin, il faut se tourner vers un autre grand interprète contemporain, Christophe Rousset :


Presented by Georgia Mann.
qui prononce très bien le français.

  • François Couperin:
    La logivière, from 'Livre de Clavecin No. 1',
    Les baricades mistérieuses, from 'Livre de Clavecin No. 2',
    Passacaille, from 'Livre de Suites No. 2',
    Les ombres errantes, from 'Livre de Suites No. 4',
    Le tic-toc-choc ou les maillotins, from 'Livre de Suites No. 3'

  • Jacques Duphly:
    La Pothoüin

  • Jean-Henri d'Anglebert:
    Chaconne d'Anglebert



Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

585
Répondre en citant  
Si j'avais un marteau... - le Ven 22 Mai 2020, 13:53

"On n'a jamais assez de marteaux" dit l'orfèvre Rauni Higson  dans Living National Treasures Episode 3, Wed 11 Mar 2020 [13 min]

Troisième épisode et troisième fois que l'on a la chair de poule de bonheur en écoutant la parole profonde d'une personne exerçant un travail artistique manuel. Rauni Higson parle de son métier, de son art, de son absorption dans le geste, elle parle du temps pour fabriquer des objets, des premiers outils humains et de la durée future de ses créations, elle parle de l'environnement naturel, de sa corporation et du labeur, du labeur, du labeur, avec un sourire dans la voix.

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 59 Scre1101

Silversmith Rauni Higson works out of an old chapel in Snowdonia, North Wales. From her old chapel window, which streams light onto her traditional silversmith work bench, she can on a good day, see the top of Snowdon. Her work is very much inspired by the landscape around her.
Rauni is currently making a processional cross and candlesticks for Liverpool’s Catholic Cathedral. Rauni has been working on this commission for two years. It is a painstaking process, but the end result will be a beautiful object that could potentially last forever.

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 59 Scre1102

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

586
Répondre en citant  
L'acheminement de l'électricité, un sujet fort - le Sam 23 Mai 2020, 11:37

Encore une réussite : un ingénieur expose la réalité des réseaux acheminant l'électricité. On n'y connaît rien ? On est scotché durant une demi-heure. Toujours le signe d'une radio culturelle de qualité.

BBC 4 The Life Scientific Jim McDonald on power networks [05-05-2020]
Jim McDonald grew up in Glasgow. He was the son of a rope-maker and the first in his family to go to university. Now he’s the Principal of Strathclyde University, a non-executive director of Scottish Power and President of the Royal Academy of Engineering.
À un moment, le présentateur (éminent physicien et pédagogue hors pair), Jim Al-Khalili, dit ceci qui est banal mais que tous nos blablateurs de salon parisiens devraient méditer :

"We do tend to just expect electricity to be delivered to our homes, offices, hospitals, industry, transport system. It's easy to forget all the clever engineering and of course the ongoing maintenance work that makes all that possible".

L'émission (ici en duplex) alterne entre la naissance de la vocation de l'invité, son milieu familial, son ancrage géographique et l'explication de l'ingénierie des réseaux, son évolution et les enjeux actuels de la production et de la distribution d'électricité. Voilà de la radio comme on aimerait en entendre en français.
He worked in the electrical power industry for many years before becoming an academic. Much of his life has been spent making sure that we all have access to the electricity we need, when we need it. That includes when the sun doesn’t shine and the wind doesn’t blow!
L'homme a un ton particulièrement sympathique et dialogue avec gentillesse et empathie, il ponctue plusieurs de ses adresses à son interlocuteur d'un "Jim" qui ravit l'auditeur.

À propos, on ne connaît pas le type de chemise de Jim Al-Khalili, on ignore également s'il cultive quelque affectation pileuse. On est bien sur la BBC...

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 59 Scre1106



Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

587
Répondre en citant  
''Out on the road in the direction of Perth'' (Genesis) * - le Dim 24 Mai 2020, 12:20

Sans commentaire : tout est exceptionnel dans ces quatre concerts donnés à Perth (Écosse) *, réunis et présentés avec cette joie qu'on lui connaît par Kate Molleson.
Three great pianists perform works close to their heart as part of the Perth Piano Series.
Le premier du 19-05-2020: Perth Pianos (1.4) Radio 3 Lunchtime Concert

Alexander Gavrylyuk, piano
Llyr Williams, piano
Danny Driver, piano

Quatre semaines disponibles en ligne. Pour les amateurs, à capter, dupliquer et ranger dans un coffre-fort...

* Le nom de la ville résonne depuis des décennies dans la mémoire où Genesis inscrivit ces mots Out on the road in the direction of Perth . De Genesis à Bach et Ligeti, il y eut quelques pas...

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

588
Répondre en citant  
''The 1918 Spanish Flu'' - le Lun 25 Mai 2020, 21:46

"This has given me so much food for thought" dit la grande présentatrice Bridget Kendall à la fin de sa discussion et l'auditeur pense de même après avoir écouté ‘The 1918 Spanish Flu, The mother of all pandemics’ BBC World Service  "The Forum", 30-04-2020 [44min]

Panel d'invités intelligents, précis, informés qui sont interrogés tour à tour (émission réalisée "en distanciel", comme à chaque fois, vu le choix de réunir des spécialistes du monde entier) :
• Laura Spinney, science journalist and author of ''Pale Rider: The Spanish Flu of 1918 and How it Changed the World'';.
• Svenn Erik Mamelund, historical demographer and research professor at Oslo Metropolitan University;
• Siddharth Chandra, director of the Asian Studies Centre and professor at James Madison College, Michigan State University.

Le professeur indien est particulièrement intéressant. On reste frappé quand il annonce 18 millions de décès en Inde en 1918 et 1919 (50 à 100 millions de morts dans le monde selon le chercheur norvégien qui étudie le sujet depuis 20 ans). Les choses seraient rentrées "dans l'ordre" en peu de temps (un à deux ans).

Bridget Kendall interroge ses invités sur la validité de faire des comparaisons entre la situation d'alors et celle du "Covid-19" :  mesures prises à l'époque et maintenant, état de la médecine et de l'information, conséquences psychologiques et sociales, économie et échanges internationaux. Une émission d'histoire très bien menée. Food for thought indeed.
A century ago a deadly flu virus swept the planet, uniting the world in a disaster on a par with World War One. Over 50 million people died. Social distancing was put in place but drugs were ineffective, there was no vaccine, and in many places medicine could not cope. The world recovered but was never the same again.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

589
Répondre en citant  
''Brian Greene is a professor of physics and mathematics at Columbia University in New York'' - le Mer 27 Mai 2020, 13:32

Un récent numéro de Private Passions (BBC 3) du 24-05-2020 [59min] donnait à entendre un dialogue de grande qualité entre le présentateur (et compositeur) Michael Berkley et  le professeur de physique et de mathématiques, Brian Greene, lequel commentait son programme musical autobiographique. Dès le début, les jalons sont posés : He says: ''Like a life without music, art or literature, a life without science is bereft of something that gives experience a rich and otherwise inaccessible dimension.''

Difficile de mieux articuler paroles et musique dans une émission où se dessine le portrait d'un phare intellectuel.

Un des grands moments de cette émission : He reveals how as a graduate student he learnt to play the piano purely in order to play the Brahms Rhapsody in G Minor. qui est suivi de son interprétation magistrale par le pianiste roumain Radu Lupu.
Brian Greene is a professor of physics and mathematics at Columbia University in New York; he’s renowned for his ground-breaking discoveries in superstring theory. But the reason he's well known way beyond the scientific community is that he’s so very good at explaining science to a wide popular audience. He’s written six best-selling books, starting with "The Elegant Universe", which explains string theory, and most recently "Until the End of Time".
Pour une émission uniquement verbale et unique en ce que le présentateur, Jim Al-Khalili partage la spécialité en physique et mathématiques de son interlocuteur, d'où un dialogue au sommet, toujours clair et abordable par le profane, il fallait consulter le page The Life Scientific de BBC 4 : Brian Greene on how the universe is made of string 28-04-2020 [34min].

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 59 Scre1126

Passionnante de bout en bout, l'émission se termine sur des propos d'une rare profondeur, énoncés comme en passant, sur science et mysticisme, sur le temps, sa constitution physique et l'expérience humaine de la temporalité. On écoute en apnée...
Jim talks to a man who studies the universe at the largest and smallest scales imaginable. When Brian Greene was just twelve years old, he wandered round Colombia University looking for someone to teach him mathematics, with a letter of recommendation from his school teacher. While his mother wanted him to make money, his father encouraged Brian to pursue his passion, which was trying to understand the nature of the universe.
He studied physics at Harvard University and won a Rhodes Scholarship to Oxford University. While at Oxford he learnt about a bold new Theory of Everything which predicts that the universe is made not of particles but rather tiny strings which vibrate in multiple dimensions.
Now a Professor at Colombia University, he has worked on string theory ever since. He talks to Jim Al-Khalili about the rise and fall of string and superstring theory and why when he first started to think about what would happen to the universe at the end of time, he experienced a feeling of ‘hollow dread’.
 

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

590
Répondre en citant  
Wynton Marsalis, trompettiste de jazz - le Ven 29 Mai 2020, 10:51

Vite, toute "l'équipe" de France Culture en stage intensif de pratique radiophonique au World Service de la BBC auprès d'Emily Webb et de Maryam Mauf . Car voilà encore une émission exemplaire par son ton, son montage, son esprit : ‘Wynton Marsalis, the making of a jazzman’ Outlook 18-05-2020 [44 min]

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 59 Scre1137

La jeune Emily Webb produit une interview sensible et intelligente avec un homme qui raconte volontiers son parcours dans une émission ponctuée de pièces musicales du trompettiste mais aussi de John Coltrane *, Louis Armstrong et Ellis Marsalis.

Une déclaration en début d'émission illustre tout un esprit BBC : "Peut-être n'aimez-vous pas le jazz ? Ce programme pourrait vous faire changer d'avis".

Enfance à la Nouvelle-Orléans avec ses six frères, vie familiale (pas facile facile...), sa découverte de la musique jazz et classique, son éthique vis-à-vis du public et son recul face aux distinctions reçues. Et puis s'il ne faut écouter que cinq minutes, les dernières où Wynton Marsalis évoque le décès de son père du covid, l'attitude de ce dernier face à sa fin annoncée, ses leçons de vie. Du grand documentaire par une intervieweuse qui fait honneur à la profession.

* À 12'40, sur la musique de Coltrane: "It's addictive. When you start to hear it, 'cause for years I couldn't really hear the music, and the music is in a certain way like you can go for a long time, you have no idea what it is, it doesn't speak to you, and then one day, you hear some, it's almost like you crack a code or something to a language and when that day comes and you can hear it, you can't believe what it is".
Wynton Marsalis grew up in New Orleans in what’s been called America’s ‘first family of jazz’. His pianist father Ellis gave him a trumpet when he was six years old, but there was a slight issue - he didn't like practising and he didn't like jazz. But when Wynton started listening to his dad’s records, he had a musical epiphany.
Mentored by his father, Wynton began a ground-breaking career.
He’s sold millions of records worldwide, hosted jazz clinics on Sesame Street and at the White House, and made history by becoming the first jazz musician to win a Pulitzer Prize.
After Ellis died last month from coronavirus, Wynton led a virtual jazz parade in memory of his beloved father.
Presenter: Emily Webb
Producer: Maryam Mauf

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

591
Répondre en citant  
Inimaginable à France Culture : ''Monstres médiévaux'' - Hier à 20:33

Ce qui chagrine (un peu) c'est de voir, et ce n'est pas la première fois, que des Français de grande valeur se voient offrir la parole dans des émissions de la BBC pendant que France Culture les ostracise au profit des sociologues, politologues, géographes, engagés, sur-engagés, engagez-vous...

Ainsi à la quatrième minute de Knight Fights Giant Snail [28-05-2020 - 28 min], et tout au long de l'émission, avec d'autres, c'est Damien Kempf, historien des manuscrits médiévaux, qui intervient en savant sur les enluminures des manuscrits des XIIe et XIVe siècles.

Et les sujets n'ont pas tous, loin s'en faut, l'innocence de cet escargot

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 59 Scre1146

Le montage musical très dynamique et omniprésent tente de désamorcer la prévisible stupéfaction des auditeurs prudes qui entendraient que des dessins de nonnes récoltant des phallus en érection ornent des Bibles...

Le descriptif succinct ne fait pas justice à la richesse du contenu et au nombre et à la qualité des intervenants :
Walking fish, knights fighting snails, murderous rabbits, mischievous monkeys, The images in the margins of many medieval manuscripts, both holy and secular, can be saintly and beautiful - but also playful, crude, demonic and downright bizarre.
What are the beliefs, inventions and ideas which led the illuminators to produce such strange images in the margins of their books?
Dr Alixe Bovey explores the world of medieval marginalia.
En tant que francophone, on pourra se référer à l'ouvrage de Damien & Maria Kempf, Monstres médiévaux . Encore une fois, c’est une émission étrangère qui témoigne de ce qu'est une véritable radio culturelle alors qu'à France Culture voilà ce qu'on nous sert !

Hors de France Culture, donc (et hélas) :

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 59 Scre1147

"Plus de 100 illustrations, dont de nombreuses inédites, tirées des fonds prodigieux de la British Library et du J. Paul Getty Museum.

Les manuscrits médiévaux regorgent d’enluminures prodigieuses où les artistes ont donné libre cours à leur créativité pour donner corps à ces êtres légendaires, dragons, hommes à tête de chiens, licornes, sirènes et autres démons. Ces œuvres nous apportent un éclairage précieux sur la société médiévale – sa conception de la nature et du monde, de la religion et des mœurs, et son imaginaire, dans lequel les monstres occupent un rôle de premier plan.
Il était grand temps de faire sortir de bibliothèques parfois inaccessibles au public toutes ces images de monstres qui ont fait partie intégrante de la culture médiévale, où se mêlaient crainte de Dieu, peur de l’enfer, mais aussi un goût pour le surnaturel et pour des mondes inconnus. Doit-on vraiment s’étonner que nombre d’entre eux nous paraissent étrangement familiers ?
"

Contenu sponsorisé 


592
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 3 & Radio 4 -

BBC Radio 3 & Radio 4     Page 59 sur 59

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 57, 58, 59

Accueil / Autres radios culturelles

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum