-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Autres radios culturelles » Radio Suisse Romande

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Accueil / Autres radios culturelles

Radio Suisse Romande    Page 9 sur 9

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

81
Répondre en citant  
Truls Mørk, passeport pour le 20e siècle - le Sam 08 Fév 2020, 14:51

Le 3e et dernier volet de Quai des orfèvres consacré au violoncelliste norvégien : Truls Mørk, passeport pour le 20e siècle (15.12.2019).

Aucun descriptif sur la page. Aussi, remédions-y partiellement :

Maurice Ravel, Kaddish
Maurice Ravel, Trois chansons madécasses
Mili Balakirev, Islamey (piano, Yefim Bronfman)
Johan Svensson, Symphonie
Henri Dutilleux, Tout un monde lointain
Arvo Pärt, concerto pour violoncelle et orchestre
Dmitry Shostakovich, Cello Concerto no.1
Benjamin Britten, Suites pour violoncelle

En souvenir de notre contributeur Fred de Rouen décédé il y a juste deux ans, grand admirateur de l’œuvre de Maurice Ravel.


Philaunet 

Philaunet
Admin

82
Répondre en citant  
''Qui sait ?'' (Guy de Maupassant, 1890) - le Dim 05 Avr 2020, 09:55

Mérite le détour : MAUPASSANT, folie et solitude Le Labo (RTS) 09.02.2020.
En décembre 2019, était présentée à lʹEspace Eclair à Lausanne une série de lectures à voix haute des extraits de textes de Guy de Maupassant interprétés par Jacques Roman. Sa voix nous emporte dans lʹunivers sombre et fantastique de lʹauteur, trop souvent scruté sous lʹangle de sa maladie. "MAUPASSANT, folie et solitude" cʹest une proposition de David Collin et Jacques Roman à partir de lectures enregistrées dans nos studios. Deux compositions sonores, deux variations autour de la nouvelle "Qui sait ?", réalisées par Marc Frochaux. Interprétation et voix : Jacques Roman.
"Deux compositions sonores" : la première, jusqu'à la minute 43, s'écoute avec intérêt grâce à l'interprétation de Jacques Roman (avec de petites réserves, notamment un soupçon d'affectation à la Bonnafé). La seconde, de 43' à 56', interroge...

Pour en rester à la première séquence, son accompagnement sonore est généralement en phase avec la lecture et le texte, et parfois hors de propos. C'est souvent le risque avec les créateurs de sons, ils en font trop, se prennent pour des co-narrateurs au discours plus intéressant que celui de l'interprétation du texte. Un peu comme sur France Culture dans les concerts-lectures : l'exposition du moi des interprètes envahit le discours, tant il est difficile de "se mettre au service de" sans ramener outre mesure sa "créativité artistique". Jean Topart n'avait pas besoin d'un attirail sonore pour faire passer la profondeur des lettres de Kafka, par exemple. Ne parlons pas de Michel Bouquet ou encore d'Alain Cuny. Mais, s'agissait-il ici d'une lecture accompagnée ou plutôt comme le laisse entendre la description, d'une "composition sonore" où la voix et le texte dit font partie d'un ensemble sans en être le centre ?

Cette mise en ondes méritoire du conte fantastique "Qui sait ?" pourra être mise en parallèle avec une adaptation filmée de 17 minutes qui n'est pas sans qualités, notamment pour l'atmosphère sonore :

Philaunet 

Philaunet
Admin

83
Répondre en citant  
Martin Fröst, clarinettiste (deux émissions) - le Ven 01 Mai 2020, 14:40

Il y a des hommes et des femmes qui méritent certainement plus notre attention que la petite coterie parisienne de France Culture et dont nos clics, éventuellement nos commentaires ici, ou mieux sur Twitter, les encourageraient à poursuivre.

Ainsi de Catherine Buser de la RTS qui, dans Quai des orfèvres présente avec générosité (et abus de superlatifs) des musiciens de haut rang durant une heure trente chaque jour. Sur France Musique, le musicien et musicologue François-Xavier Szymczak dans Arabesques est plusieurs crans au-dessus (France Musique a des moyens supérieurs), mais il faut aussi saluer nos voisins de temps en temps !

Exemple dans ce beau numéro de Quai des orfèvres du 15 janvier dernier (rediffusé le 11 mars) consacré à Martin Fröst, baptisé dans le titre "l'ange de la clarinette" . Un second numéro lui a été consacré Martin Fröst, l'électron libre du classique

Nous avons une photo du musicien suédois né en 1970,

Radio Suisse Romande  - Page 9 Scre1013

et un descriptif sobrissime des œuvres diffusées :



Rapidement, donc, et gratuitement :
  • Scriabine, Prélude en si majeur
  • Mozart, concerto pour clarinette, mvt lent (2003)
  • Schumann, Fantasiestücke, 2002
  • Schumann, sonate D 960 mvt lent, par le pianiste Roland Pöntinen (2018, CD musiques pour films d'Ingmar Bergman)
  • Brahms, le quintette pour clarinette, intégralement, 2014
  • Danses Klezmer (album australien, Dances to a black pipe)


Philaunet 

Philaunet
Admin

84
Répondre en citant  
''Martha Argerich et Nelson Freire'' - le Lun 11 Mai 2020, 18:04

Quelle émission ! Martha Argerich et Nelson Freire, l'extravagance à quatre mains RTS Quai des orfèvres le 17-01-2020 par Catherine Buser.

Pas de descriptif, il faut le faire soi-même. Des interprétations qui laissent pantois, tout est divin :

  • Lustolawski (arrangement du 24e caprice de Paganini)
  • Rachmaninov, 1ère des 3 danses symphoniques Salzburg 2009
  • Bartok sonate pour deux pianos et percussions, arrangée pour deux pianos et orchestre (Concertgebouw) - De 19'30 à 47'00 Exceptionnel.
  • Saint Saens, Carnaval des animaux (+ Kremer, Zimmerman, Hortnagel, Maevski) 1985 [de 48' à 1h13)
  • Ravel, Ma mère l’oye (DG 1993)

Radio Suisse Romande  - Page 9 Scre1052



Contenu sponsorisé 


85
Répondre en citant  
Re: Radio Suisse Romande -

Radio Suisse Romande     Page 9 sur 9

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Accueil / Autres radios culturelles

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum