-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Autres radios culturelles » Radio Suisse Romande

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Accueil / Autres radios culturelles

Radio Suisse Romande    Page 7 sur 7

Bas de page ↓   

61
Répondre en citant  
Éric Chevillard avec David Colin, recommandé par Disalvo - - le Dim 04 Nov 2018, 14:52

Suite à la précieuse recommandation de Disalvo (voir ci-dessus post 60) j'ai écouté Eric Chevillard : "Feuilleton" 28 10 2018 et n'ai pas été déçu. Effectivement, un dialogue apaisé sur la littérature, sans euhhhh, sans ricanement, sans bégaiement, sans interruption. Il est question de la langue, du style, de l'écriture, de la phrase, des mots. Des extraits sont lus avec un ajout de musique qui ne nuit pas à la compréhension ou à la concentration. David Colin intervient intelligemment. L'entretien semble s'être déroulé hors studio (circulation automobile audible). De l'atmosphère radiophonique à la Veinstein, celle qui n'existe plus à France Culture. Et comme l'écrit Disalvo, le contraste est saisissant avec le volet littéraire de La Dispute !

Voir le profil de l'utilisateur

62
Répondre en citant  
''Sept pères du calcul écrit'', des mathématiciens Alain Schärlig et Jérôme Gavin - le Sam 08 Déc 2018, 14:35

Radio Suisse Romande  - Page 7 624

C'était le livre présenté par leurs auteurs sur Espace 2 dans A la rencontre des pères du calcul écrit le 29 11 2018.

Une bonne émission de 35 minutes, type France Inter, où les deux auteurs passent brièvement en revue les travaux des "pères du calcul". Comme c'est une émission grand public, on a une présentatrice qui joue le rôle de l'ignorante légèrement niaise (fréquent à la RTS), sans doute pour coller à ce qu'elle croit être le public, mais ce n'est pas méchant (j'ai quand même senti Alain Schärlig un peu irrité de ne pas être en compagnie plus sérieuse). Les auteurs ont réussi à donner envie d'aller plus loin, notamment avec le problème donné à résoudre en fin d'émission par Jérôme Gavin Avez-vous déjà dans votre bibliothèque un livre édité aux Presses polytechniques et universitaires romandes ?

Descriptif : Savez-vous que jusquʹaux débuts de la Renaissance, aucun comptable ou commerçant de chez nous ne pouvait effectuer une addition par écrit? Tout simplement parce quʹil ne disposait que des chiffres romains, qui ne se prêtent pas au calcul écrit. Il faudra attendre lʹarrivée des chiffres arabes pour que lʹaddition et tout autre calcul, que nous appelons "élémentaire", devienne [sic] possible par écrit. Mais il faudra également compter sur quelques courageux pour diffuser ce nouveau savoir.
Qui sont-ils? Comment sʹy sont-ils pris?
Avec en direct les auteurs de l'ouvrage "Sept pères du calcul écrit", les mathématiciens Jérôme Gavin et Alain Schärlig.
A lire: "Sept pères du calcul écrit", Jérôme Gavin et Alain Schärlig, éditions PPUR
Par Anne-Laure Gannac, avec la collaboration de Nicole Corpataux



Dernière édition par Philaunet le Jeu 13 Déc 2018, 15:49, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

63
Répondre en citant  
L’esprit de l’athéisme d'André Comte-Sponville - le Mer 12 Déc 2018, 22:06

Un entretien pas inintéressant (35') avec André Comte-Sponville dans l’émission Babel, d'Espace 2 : L'athéisme, une croyance comme les autres ? du 09 12 2018. Pour un résumé développé du livre de 2006 (Poche 2008), on ira sur le site du Département de philosophie Cégep de Trois-Rivières (Canada) Résumé de L’esprit de l’athéisme de Comte-Sponville

Descriptif de la RTS : Le philosophe André Comte-Sponville défend un athéisme qui relève de la croyance et des convictions. Rencontre avec un penseur qui se qualifie volontiers dʹathée non dogmatique fidèle, et qui articule sa réflexion philosophique à son expérience personnelle.

Une proposition de Guillaume Henchoz




Voir le profil de l'utilisateur

64
Répondre en citant  
Géraldine Delley, commissaire de lʹexposition temporaire ''Ours'' - le Jeu 13 Déc 2018, 14:11

Un bel entretien sur le terrain (au Laténium, le plus grand musée archéologique de Suisse), pour une évocation de l'ours préhistorique, -20 000 à -40 000 av J-C (représentations, relations avec l'homo sapiens, symbolique, etc). Géraldine Delley, directrice adjointe du Laténium, commissaire de lʹexposition temporaire "Ours", répond avec compétence et grande gentillesse à Christian Ciocca qui a visiblement préparé sa visite.

C'était le 9 novembre dernier, une rediffusion du 20 avril 2018 : Lʹours a vu homme préhistorique



Image: N. Aujoulat - Centre National de Préhistoire – MCC

Descriptif : On recense de par le monde pas moins de deux cents représentations ursines dans lʹart pariétal, attestant que ce formidable animal - plus grand et fort quʹaujourdʹhui - imposait le respect durant le paléolithique. Contrairement à dʹautres figures, lʹours fut minutieusement peint ou gravé dans des recoins sombres des grottes; serait-ce lʹindice dʹun culte spécifique voué par les hommes préhistoriques à ce grand mammifère qui fut considéré comme un semblable jusquʹau Moyen Age? La nouvelle exposition temporaire du Laténium à Marin/Neuchâtel, en collaboration avec la Réunion des musées nationaux-Grand Palais et le Musée dʹArchéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye (France), retrace ce parcours symbolique plein de surprises y compris la familiarité entretenue avec lʹours depuis des millénaires.

Dans le descriptif de l'exposition :



Tête d'ours sculptée, grès, sculpture en ronde-bosse, Grotte d'lsturitz, Pyrénées-Atlantiques, - 19 000 - 11 000, Musée d'Archéologie nationale, Saint-Germain-en-Laye. Crédit Rmn-Grand Palais (Musée d'Archéologie nationale) / Franck Raux

Voir le profil de l'utilisateur

65
Répondre en citant  
Les tuyaux des auditeurs ''tournants'' - le Sam 15 Déc 2018, 14:34

Faute de "producteurs tournants" à écouter sur France Culture la Monochrome, soyons auditeurs tournants... Et en quelques clics explorons les trésors des radios publiques nationales de nos voisins proches (ou lointains, pour les polyglottes).

Frédéric N., dit Fred de Rouen sur ce forum, était un inlassable explorateur des radios francophones, notamment d'Espace 2 de la RTS, radio suisse romande. C'est en son souvenir que je signale le portrait discographique consacré à Benjamin Alard, le 11 décembre 2018 : Quai des orfèvres, Benjamin Alard joue Bach. Fred de Rouen, grand amateur d'orgue, avait attiré mon attention sur l'art de Benjamin Alard, tel que Benjamin François nous l'avait fait connaître dans son ancienne émission Organo Pleno.

Ici, l'heure de musique permet de mieux connaître le musicien et son projet d'enregistrer en sept ans et quatorze volumes toute l’œuvre de Bach pour orgue et pour clavecin. L'émission donne à écouter d'autres compositeurs dont Louis-Nicolas Clérambault et Georg Philipp Telemann. Espace 2 ne fournit aucun descriptif. Il suffit d'écouter, dira-t-on...

Quai des orfèvres : "Le Quai des Orfèvres, à Paris, abritait autrefois une communauté d'artisans travaillant l'or et les métaux précieux. Belle référence pour cette émission musicale dont l'ambition est de flâner le long de ces quais à la rencontre de grands orfèvres de la musique dont l'art de sculpter les sons fait vibrer les cœurs. Sur nos étals, diamants et rivières de perles discographiques."

Et une autre émission sur l'orgue Benjamin Righetti, itinéraire d'un surdoué Quai des orfèvres, 01.12.2018.

Voir le profil de l'utilisateur

66
Répondre en citant  
Taïwan, les pigeons, la démocratie, les séismes - le Sam 12 Jan 2019, 15:17

Le labo: Pour Taïwan et les pigeons (RTS Versatile, 23.08.2018, 09h07 - 1ère diffusion 03.09.17).

Cette émission a été diffusée par la RTBF dans le cadre de Par Ouï-dire le 15 décembre 2017. Je ne regrette pas de l'avoir podcastée à l'époque.

Aucun descriptif que ce soit sur la station originale suisse ou sur la belge. Un documentaire pourtant de très belle facture sur le phénomène de l'élevage des pigeons et les courses permettant de remporter des sommes parfois très élevées  en prix et paris. Mais il n'y a pas que cela, le dernier tiers de l'émission est en effet consacré à trois personnes et leurs familles sur le point de quitter leur village, contre leur gré, après y avoir habité près de 50 ans. Trois tranches de vie très touchantes sur la fuite de la Chine continentale en 1949 quand le régime communiste a contraint Tchang Kaï-chek (1887-1975) et ses partisans à se réfugier sur cette île.

Télérama, ayant sans doute reçu une information de la radio suisse, a commis un mini-paragraphe sur cette émission (sans doute sans l'écouter) en braquant le projecteur uniquement sur le bien-être animal (what else?), c'est-à-dire en reprenant une étude de l'organisme Peta sur les pigeons d'élevage (de quelle espèce, on ne nous donne même pas cette précision !) entraînés pour voler de longues distances. Il est à remarquer que Peta ne s'intéresse guère à Malte qui décime à coups de fusil des centaines de milliers d'oiseaux protégés en Europe. Et l'on ne parle même pas de la chasse et du braconnage en France... Ces Taïwanais sont des méchants, un point c'est tout.

À propos de Taïwan, RTBF : Des dizaines de milliers d'indépendantistes manifestent à Taïwan et ce dont France Culture se contrebalance, car ce qui est hors de Paris et grande couronne, hein... Taïwan ébranlé par un séisme de magnitude 5,7, ressenti fortement à Taipei.

Quand France Culture fera une émission scientifique digne de ce nom sur  la géologie et les séismes, merci de le signaler.

Voir le profil de l'utilisateur

67
Répondre en citant  
''Henri Tournier, lʹart du bansuri'' & ''Georges Goormaghtigh, lʹart du qin'' - le Dim 24 Fév 2019, 16:48

Combien de fois Henri Tournier n'a-t-il pas été l'interlocuteur privilégié des présentateurs de France Musique lors de concerts à Paris d'Hariprasad Chaurasia, son maître  dans les années 1990 ! Aussi ne fallait-il pas manquer ce portrait en musique du flûtiste et de son instrument dans Versus-Écouter de la RTS,  Henri Tournier, lʹart du bansuri par delà les cultures 01-11-2018 (rediff. 31-01-2019). Il est, entre autres, question du "Raga Guide. A Survey of 74 Hindustani Ragas.

Après avoir étudié la flûte traversière au Conservatoire de Versailles (premier prix en 1977), puis le jazz et la musique contemporaine, Henri Tournier, passionné de musiques improvisées, se tourne vers la musique classique de lʹInde. Après une première période dʹinitiation au répertoire carnatique, il sʹoriente vers la musique hindoustanie et devient disciple du grand maître de la flûte bansuri Hariprasad Chaurasia. A partir de 1992, Hariprasad Chaurasia en fait son assistant au Conservatoire de Rotterdam…

*********************

Des concerts de qin retransmis sur France Musique, il y en a eu mais moins que de bansuri. Heureusement le regretté ethno-musicologue Christian Pocher a pallié ce manque avec des émissions remarquables qui ont fait l'honneur et le bonheur de la station.

L'émission de la RTS est ici fort instructive et touche non seulement à l'instrument sous toutes ses formes, mais aussi à la musique en général, à la transmission, à l'histoire et au temps, Georges Goormaghtigh, lʹart du qin et lʹhéritage des lettrés chinois 13-02-2019.

Pendant près de deux millénaires, la civilisation chinoise a développé plusieurs arts dont les traditions se sont perpétuées avec un grand raffinement dans les milieux des gens de lettres: la poésie, la peinture, la calligraphie, mais aussi le jeu et l'écoute de la cithare qin. Sinologue et spécialiste de cet instrument et de la littérature qui s'y rapporte, Georges Goormaghtigh y a consacré plusieurs publications importantes. Dans son dernier livre, "Le grain des choses - Petit musée du qin" et dans le disque qui lʹaccompagne, il revient avec tendresse et poésie sur ses années dʹapprentissage auprès de Mme Tsar Teh-yun (1905-2007), considérée de son vivant comme un des derniers grands maîtres de lʹart du qin.

Voir le profil de l'utilisateur

68
Répondre en citant  
Krishna Bhatt, joueur de sitar - le Mer 20 Mar 2019, 14:27

Il semble que la RTS soit plus intéressée par la musique indienne que France Musique. Est-ce parce que les musiciens indiens renommés (pas les plus pauvres de la profession) sont installés en Suisse ?

Après l'émission de qualité évoquée dans le post précédent, voici Inde du nord, Lʹart du sitar selon Krishna Bhatt du 12.12.2018 dans la série "Versus-écouter"

Vincent Zanetti a conduit un entretien avec un sitariste de renom, dont le fils fait la traduction. Quelques extraits musicaux ponctuent l'interview et le producteur doit parfois revenir en studio avec le ricanant responsable de l'émission qui fait du sous-France Inter (= du Caroline Broué de France Culture) .

Ce n'est pas désagréable à écouter, mais ce n'est pas non plus transcendant, vu les banalités débitées. Dommage, car voilà le type d'entretien potentiellement intéressant (si les questions le suscitent) que France Musique n'ose plus proposer à ses auditeurs, préférant tourner le robinet à CD pour concurrencer la radio commerciale parisienne.

En toute fin d'émission on apprend que les extraits musicaux diffusés sont issus d'un d'un concert de Krishna Bhatt à écouter le 30 décembre 2018.

Glissons les mots-clés dans le moteur de nos amis américains (heureusement qu'ils sont là) et... nous y voilà Sitar hindoustani et mystique soufie, c'est encore en ligne ! Tous à vos cassettes, comme disait Jean-Christophe Averty !

Radio Suisse Romande  - Page 7 624

Digne ambassadeur dʹune dynastie de musiciens classiques hindoustanis de Jaïpur, dans le Rajasthan, Krishna Bhatt fait partie de ces artistes à la fois érudits et ouverts aux échanges qui contribuent, dans le sillage de Ravi Shankar dont il a été le disciple, à faire rayonner la musique classique indienne dans le monde entier.




Voir le profil de l'utilisateur

69
Répondre en citant  
Sitar et kora - le Jeu 21 Mar 2019, 11:23

Que penseriez-vous d'un guide qui postillonnerait ou cracherait sur une sculpture ou une peinture et qui vous inviterait ensuite à l'admirer ? C'est ce que fait le présentateur de La Note Bleue à la RTS qui beugle avant que les délicates notes du sitar ou de la guitare ne résonnent. Vincent Zanetti a beau montrer l'exemple et parler sur le ton  qui convient pour ces concerts, non l'autre (son nom peut rester dans les limbes) l'interrompt bruyamment et fait son NRJ. La misère...

Aussi pour les deux beaux concerts ci-dessous, on se munira d'un logiciel de captation et de traitement de son pour nettoyer les éclats sonores stupides dudit autre.

Lʹart du sitar selon Krishna Bhatt & Derek Gripper (guitare), lʹesprit de la kora mandingue.

Et puis n'oublions pas l'émission hebdomadaire de France Musique, "Ocora Couleurs du monde", dont le dernier numéro d'une heure trente (le samedi 16 mars 2019) est un Spécial Musique Russe.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


70
Répondre en citant  
Re: Radio Suisse Romande -

Radio Suisse Romande     Page 7 sur 7

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Accueil / Autres radios culturelles

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum